30/12/2003

Die Weisse Rose / La Rose Blanche

Voici donc une présentation du mouvement Weisse Rose (33-43) pour les incultes et les ignares qui confondent allemands et nazis.
 
Agé de 14 ans, Hans Scholl s'engagera dans la jeunesse hitlérienne avec sa soeur Sophie. Mais il s'en détournera vite, étant dégouté par les actes des nazis et ayant une notion de l'honneur toute différente. Jusqu'en 1938, il étudiera la médecine et s'intéressera aux penseurs chrétiens. Il sera alors arrêté pour sa participation à un mouvement catholique militant.

Quatre ans plus tard, il décide d'organiser un mouvement de résistance estudiantine. Aidé par sa soeur ainsi que trois autres étudiants, et plus tardivement par leur professeur Kurt Huber, ils publieront en tout six tracts (diffusés à plusieurs milliers d'exemplaire dans les universités allemandes et aux intellectuels non-engagés) en un an.

Le 18 février 1943, ils sont livrés à la Guestapo. Quatre jours plus tard, ils seront jugés coupables de "crime politique". Hans, Sophie et leur ami Christoph Probst seront exécutés le jour même, décapités à la hache. Treize autres personnes paieront de leur vie leur participation à Weisse Rose.
 
>>> Source : Extrait des tracts de Weisse Rose et son histoire.
 
Pourquoi ce rappel (qui aurait du ne pas être nécessaire) ? Parce qu'un petit rat, nommé bxn, s'est trouvé malin en me traitant de nazi alors que je faisais un hommage aux VRAIS résistants, ceux qui l'ont payé de leur vie, ceux qui agissaient en connaissance des faits. Cela symbolise parfaitement le stupidité de ces "antifas", terme à prendre avec des pincettes au vu de leurs agissements. Ils sont tellement incultes, ont un tel manque de connaissance historique, qu'ils confondent nationalistes et fascistes.
Ils étaient allemands et catholiques, ils aimaient leur nation et combattaient pour elle. Pourtant ils n'étaient pas nazis.
 
Achtung Weisse Rose !

12:09 Écrit par Fettgans | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

28/12/2003

Im Memoriam : Weisse Rose

En hommage à la jeunesse militante de l'Allemagne ('33 - '43).
 
Achtung Weisse Rose !

11:21 Écrit par Fettgans | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

23/12/2003

Les Fêtes.

Un moment de bonheur et de joie forcées.
Evidemment, je ne passerai pas cette journée avec les personnes qui me sont chères.
Heilige Leben, Heilige Tod.

22:18 Écrit par Fettgans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/12/2003

Alghazanth : Nouvel album

Je ne pouvais pas laisser passer ça.
Les finlandais d'Alghazanth nous gratifient d'un nouvel album, The Polarity Axiom. Allez sur leur site pour en écouter des extraits. Ceux-ci ne laissent présager que du bon, même si le deuxième fait un peu trop penser à du Dimmu Borgir.
Review dès que je l'aurai écouté (blocus ou pas).

11:00 Écrit par Fettgans | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

14/12/2003

Selig, selig !

Arrêt très momentané du blog pour cause de blocus approchant.
Mon esprit de contradiction aigu me laisse deviner que je reposterai dès que je commencerai vraiment à étudier. Oui, je suis comme ça. N'oubliez pas de me laisser vos commentaires haineux, merci.
 
 

22:30 Écrit par Fettgans | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/12/2003

Les conclusions hâtives (interrogation)

Je viens de remarquer que l'on ne sait plus illustrer les post sur les skynetblogs. Tout logiquement, je me suis mis en quête d'information sur ce problème et j'ai eu l'agréable surprise de voir un de mes collègues (l'humour ne tue pas) crier au complot bourgeois.
C'est sûrement un simple problème technique passager, il n'y a pas besoin de s'attarder là-dessus plus longtemps.
 
Ps : ça y est le service refonctionne correctement.

13:31 Écrit par Fettgans | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

In My Rosary

Formé en 1990, In My Rosary est un goupe allemand opérant dans la scène darkwave, goth pop et se permettant quelques détours par l'EBM. Les deux personnes coupables de ce projet sont : Ralf Jesek (pour la composition, la guitare, le chant et finalement toute la musique proprement dite) et Dirk Lakomy (pour tout le côté graphique ainsi que les paroles des chansons). On pourrait décrire le groupe en disant que c'est un croisement entre The Cure et le Depeche Mode du début, la sonorité très "années '80" est flagrante.
Leur dernier album date de 1997, mais ils ont annoncé dernièrement qu'un nouveeau devrait sortir en Mars 2004.
 
(sera complété plus tard)

12:17 Écrit par Fettgans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/12/2003

James Ensor (1860-1949)

Touchant à l'écriture et à la musique, il est principalement connu pour ses peintures et ses lithographies. Certains le considère comme le père de l'expressionnisme, généralement on le qualifie comme étant un symboliste, mais aucun classement ne saurait révéler la profondeur de son oeuvre. Les thèmes développés dans ses travaux sont les masques de carnaval et la mort, mais il faut remarquer que ce sont ces premiers qui semblent les plus sinistres. La vie n'est qu'une vaste farce après tout. Ensor, le génie de la dérision et de la provocation.

Mais comment comprendre son oeuvre ? Peut-être simplement. Malgré les masques derrière lesquels nous nous cachons et malgré nos différences, nous sommes unis par une même chose, une chose que seuls les humains connaissent. La peur de la mort.

17:42 Écrit par Fettgans | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/12/2003

Mon coeur de légionnaire

J'ai donné toutes mes larmes et mes espoirs sont emprisonnés avec les volatiles d'argent
Le désespoir ne m'atteint plus, seuls quelques regrets amers persistent, mes fautes.
Aujourd'hui, je ne crains même plus l'enfer, ni même mon idéal, je suis prêt.
Mon coeur de légionnaire n'acceptera plus de repos, jusqu'a ce que j'atteigne mon obsession.
 
Adepte de l'amour et de la haine, je sais trouver mes frères et démasquer les traitres.
Enfant de la nuit, ma mémoire ne pardonnera jamais, ne me pardonnera jamais.
Adepte de la rose et du rasoir, ma propre confrontation est inévitable, je suis prêt.
Pour la mort comme pour la vie car les deux sont nécessaires et travestissent mon obsession.
 
J'ai entrevu le Joyau et sa splendeur, la rune de la perfection était là. Cachée à mes sens.
J'ai entrevu la beauté et sa grandeur, sa personnification était là. Inaccessible.
Destinée à ne jamais être mienne, mais je continuerai à porter une grande estime pour elle.
Et les chiens recevront mon mépris et ma haine en guise de consolation.

22:18 Écrit par Fettgans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Death in June / Lausane '98 In Memoriam

Avant de dire bouhouu swastikaaakaaaaa, lisez (pour une fois, mes piggy).
Novembre 1998, Death in June, légende parmis les légendes du neofolk, doit se produire à Lausane (en Suisse romande). Leur prestation est annulée par la municipalité. Cause ? Leur musique transporte un message ambigu, la presse, moins préoccupée par les faits que par le sensationnalisme, déclare même que Douglas Pierce (le leader du groupe) fait l'apologie de l'idéologie nazi et a, même, des liens avec le mouvement fasciste croate. Affirmations évidemment totalement fausses. DiJ s'est certes produit en Croatie durant la guerre d'ex-Yougoslavie, d'ailleur tout les bénéfices du concert ont été versés à l'hopital militaire de Yougoslavie pour soigner tous les blessés de guerre sans distinction. Ensuite, qu'en est-il de cette apologie néo-nazi ? Premièrement, le nom du groupe, mort en juin, fait référence à la nuit des longs couteaux (pour rappel aux incultes : nuit de juin où les SS assassinèrent les principaux chefs de la SA sur l'ordre d'Hitler). Douglas P. est homosexuel, tout comme l'étaient ces hommes... tués. Ensuite, il faut aussi savoir que DiJ est issu du groupe Crisis, punk-rock de la fin des années 70 à tendance gauchiste. Un contexte personnel assez peu propice à l'idéologie fasciste, n'est-il pas ?
 
Il est intéressant de voir que les associations prétendument anti-rascistes (ANTIFA et associés) prennent à parti les minorités culturelles. Ils n'ont par ailleur pas hésité un instant à qualifier l'ensemble du mouvement dark-wave/gothique de complot fasciste... Selon eux, des groupes comme Dead Can Dance, Deine Lakaien et Qntal seraient pro-nazis (les fans apprécieront). Etrange d'autant plus que Death in June n'appartient à aucune de ces catégories. Copie à revoir donc.
 
Source : Sanctuary.ch

21:10 Écrit par Fettgans | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |