12/11/2003

Månegarm - Dödsfärd

Dernier album en date de la formation suédoise, Dödsfärd commence mal. En effet, l'intro, violon sur fond de vagues déferlantes, est pourrie par un effet électronique déplorable. De plus le chant clair souffre de quelques problèmes de justesse et on remarque également, avec regret personnellement, la disparition de la voix féminine. Autant dire que ma première écoute a été une amère déception, j'en attendais bien plus, trop peut-être. Puis je dire que cet opus est mauvais ? Non, assûrément. La plupart des morceaux sont diablement entrainants, Månegarm reste fidèle à lui même, en mettant en avant l'esprit viking, et l'outro est aussi splendide que l'intro peut être catastrophique, 2 minutes de guitare acoustique avec un chant mémorable. Idéal pour une beuverie. Pour résumer, un album qui a des hauts et des bas, tout en restant indispensable pour les amateurs du genre. Longue vie ! Ha oui, une dernière chose... Cet album n'a qu'une longueur de 32 minutes.

14:55 Écrit par Fettgans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.