16/08/2003

Cancer

Le cancer me l'a pris. La mort m'a laissé dans son sillage, transformé à tout jamais.
Sainte mort, sainte vie. Arraché à mon affection, souillé par la maladie.
Terrible fléau, moisson des hommes, don des Dieux. Mort, mort, mort !
Et pour tous au final le même sort. Et pour tous au final la délicieuse mort !
Délectable poison, nécessaire à la vie. Heilige tod, heilige leben !
 
Mais elle me l'a pris. The god of sleep has his house.

11:06 Écrit par Fettgans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.